Contrat en alternance – Avantages et inconvénients

Le contrat en alternance permet de combiner travail en entreprise et formation théorique. La personne participant à une formation en alternance bénéficie d’une formation gratuite et du statut d’un salarié. Tout en accédant à une formation, la personne apprend également à s’intégrer à la vie et à la culture d’entreprise. Bien que l’alternance revête des avantages considérables, elle présente aussi quelques inconvénients.

Contrat alternance – définition

La formation en alternance consiste à suivre une formation classique dans une école habilitée et parallèlement intégrer une entreprise en tant que salarié ou stagiaire.
Le contrat alternance est le contrat qui lie un étudiant ou un apprenti à l’entreprise dans laquelle il effectue une alternance. Selon le cas, Il peut ainsi correspondre à un contrat de stage ou un contrat de travail. Les termes du contrat, notamment le rythme de l’alternance entre les cours et le travail, sont définis selon la formation suivie. Cependant, Il s’agit surtout d’un accord entre l’entreprise d’accueil et l’alternant. D’une manière générale, le statut de l’alternant dépend de son niveau d’étude et de ses expériences professionnelles. Il peut recevoir des indemnités, un salaire ou non.
Le contrat alternance peut se présenter sous deux formes : le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation. Ces deux systèmes ont le même objectif de renforcement de compétence du salarié.

Le contrat d’apprentissage : première forme du contrat d’alternance

Le contrat d’apprentissage est ouvert aux jeunes âgés de 16 à 30 ans. Les personnes dépassant 30 ans peuvent être admis à ce programme sous certaines conditions : préparation d’un diplôme ou titre supérieur à celui obtenu, situation d’handicap, projet de création ou de reprise d’entreprise, statut de sportif de haut niveau. Pareillement, des jeunes de 15 ans aussi peuvent devenir des apprentis s’ils ont fini la classe de 3ème. Ils effectuent leur apprentissage sous statut scolaire dans un centre de formation d’apprentis ou dans un lycée professionnel.
Le contrat d’apprentissage peut être utilisé pour obtenir un diplôme d’Etat ou un certificat professionnel reconnu.
Les employeurs qui accueillent des apprentis sont des entreprises du secteur artisanal, commercial, industriel, agricole. Le milieu associatif, les professions libérales ainsi que le secteur public non industriel et commercial peuvent également intégrer un programme d’apprentissage.

Le contrat de professionnalisation : seconde forme du contrat d’alternance

Le contrat de professionnalisation est destiné aux :

  • Jeunes de 16 à 25 ans
  • Demandeurs d’emploi de plus de 26 ans
  • Bénéficiaires des allocations sociales spécifiques : Revenu de solidarité active (RSA), Allocation de Solidarité Spécifique (ASS) ou Allocation aux Adultes Handicapés (AAH)

Ce type de contrat permet à un employé ou à un demandeur d’emploi de compléter leur formation initiale et obtenir une qualification professionnelle reconnue.
Toutes les entreprises assujetties au financement de la formation professionnelle continue peuvent accueillir un alternant sous contrat de professionnalisation.
La loi du 05 Septembre 2018 a mis en place un dispositif de promotion ou reconversion par alternance (Pro-A). Ce parcours est destiné aux salariés afin de les aider dans l’évolution de carrière et favoriser leur maintien dans l’emploi. Les modalités (volume de formation minimal et maximal, durée maximale du dispositif, conditions du tutorat…) sont les mêmes que celles du contrat de professionnalisation.

Les avantages du contrat en alternance

  • La formation en alternance permet à l’alternant de bénéficier d’une expérience professionnelle et d’accéder facilement au marché du travail.
  • Il a les possibilités de mettre en pratique instantanément les connaissances théoriques acquises en cours.
  • Pendant la formation, l’alternant peut percevoir une rémunération mensuelle en tant que salarié.
  • L’étudiant ou l’élève a accès à un large choix de qualifications et de métiers.
  • Dans le cadre d’une alternance, un frais de formation est gratuit.
  • Dans le cadre d’un contrat de professionnalisation, il est possible de définir un parcours de formation sur-mesure pour un salarié afin de renforcer des compétences particulières.

Les inconvénients du contrat ou formation en alternance

Certes, le contrat en alternance est une solution idéale qui facilite l’entrée des étudiants dans le monde professionnel. Cependant, il présente quelques points faibles :

  • Une charge de travail considérable : L’alternant doit être capable d’associer ces obligations d’étudiant (compréhension du cours théorique, devoirs à la maison, recherches…) aux contraintes de l’entreprise. Parfois le rythme peut devenir très soutenu et stressant.
  • La difficulté de trouver une entreprise : Avoir un salarié en alternance représente des coûts pour les entreprises et nécessite une organisation particulière. Ce qui explique la réticence de nombreuses entreprises à adhérer à ce type de contrat.
  • Des frais supplémentaires : L’alternant doit se déplacer fréquemment entre deux lieux différents. Il doit alors engager des frais supplémentaires qui pourraient être conséquents si le centre de formation et l’entreprise sont assez éloignés.

ISCIO, un vivier de talents

Vous êtes à la recherche d’une excellente école pour se former professionnellement ?  ISCIO a acquis la confiance de nombreuses entreprises grâce aux compétences de nos apprentis. Nous sommes aux services des entreprises qui sont à la recherche de jeunes talents pour intégrer leur équipe. Nous vous accompagnons à chaque étape du contrat en alternance : du recrutement au suivi des réalisations professionnelles et scolaires.
Nous sommes également du côté des étudiants en leur proposant une formation de qualité et l’assurance d’un avenir meilleur. En effet, notre service relations entreprises accompagne les candidats en formation en alternance dans la quête d’entreprise d’accueil (plus de 85 % de résultats positifs). Par ailleurs, 80 % de nos élèves obtiennent un poste en moins de trois mois après leur formation à l’ISCIO. Un large choix de formations qualifiantes s’ouvre à vous : informatique, cybersécurité, design, marketing…

 

Laisser un commentaire

Minimum 4 characters